Le comité éthique de la justice prédictive s'est à nouveau réuni

25 septembre 2020

1 min

Comité éthique et scientifique de la justice prédictive avec Élise Maillot
Le 24 septembre 2020, le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive s’est de nouveau réuni. Predictice réaffirme ainsi son engagement d’être un acteur responsable au service de la justice.

« Le marché du droit n’est pas celui des trottinettes », martèle Louis Larret-Chahine, fondateur de Predictice. En effet, au regard des enjeux éthiques qui le portent, et qui garantissent le bon fonctionnement de l’État de Droit, tous les acteurs de ce marché doivent obéir à des principes déontologiques forts, qu’ils soient imposés ou non par le législateur.

 

Depuis ses débuts, Predictice a fait le choix de s’imposer des normes éthiques rigoureuses et de se soumettre volontairement au contrôle d’un comité éthique et scientifique regroupant des experts indépendants, chargés de définir ces normes et de surveiller leur bonne application.

 

En 2017, le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive avait bénéficié d’un accès entier aux algorithmes de Predictice et ses travaux avaient été suivis par la Clinique de l’Ecole de Droit de Sciences Po. Cette collaboration a donné naissance à la rédaction de la Charte de la justice prédictive, ainsi qu'au livre blanc Les Enjeux éthiques de la Justice Prédictive, une analyse approfondie et complète des problématiques soulevées par l’utilisation de l’intelligence artificielle en droit.

 

Pour télécharger le livre blanc Les Enjeux éthiques de la Justice Prédictive, cliquez ici !

 

Trois ans après, Predictice s’est désormais imposée comme un acteur incontournable du monde juridique. Les algorithmes ont évolué, et le big data judiciaire est sur le point de devenir une réalité. C'est pourquoi le 24 septembre 2020, le Comité éthique et scientifique de la justice prédictive s’est de nouveau réuni dans les locaux du prestigieux cabinet Taylor Wessing, aux côtés d'Élise Maillot, responsable des relations publiques chez Predictice.

 

La composition du comité a été renouvelée et comprend à présent :

 

  • Solën Guezille, diplômée de la Sorbonne et d’HEC Paris, avocate associée du cabinet Squadra Avocats et spécialiste de droit des assurances, est également fondatrice et présidente de l’ADOC (Assurance et Droit des Objets Connectés).
    Solen Guezille
  • Béatrice Brugues-Reix, docteur en droit privé, Of Counsel au sein du cabinet Dentons et spécialiste de droit social, est également membre du Conseil de l’Ordre, de l’incubateur du Barreau de Paris et d’AvoSial.
    Beatrice Brugues reix
  • Paul-Albert Iweins, associé au sein du cabinet Taylor Wessing, a été lauréat du Concours de la Conférence, président de l’UA (Union des Jeunes Avocats) de Paris, bâtonnier du Barreau de Paris (2002–2003) et président du CNB (Conseil National des Barreaux).
    Paul Albert Iweins
  • Sébastien Pimont, professeur des universités et doyen de l'École de droit de Sciences Po Paris, est un spécialiste du droit des obligations et de la philosophie du droit.

    Sebastien Pimont
  • Fabrice Melleray, professeur agrégé des universités en droit public, enseigne à l'École de droit de Sciences Po Paris et est membre du Conseil National du Droit et vice-président de l’AFDA (Association Française pour la recherche en Droit Administratif.
    fabrice Melleray

 

 

Le comité éthique et scientifique portera une attention soutenue sur les évolutions technologiques de l’intelligence artificielle et aura pour objectif l'élaboration d'une nouvelle étude, menée en partenariat avec la Clinique de droit de Sciences Po Paris.

 

Affaire à suivre sur le Blog Predictice !

 

Picture of Éloïse Haddad Mimoun
Éloïse Haddad Mimoun

Docteure en droit et diplômée de l'Essec, Eloïse est responsable des contenus chez Predictice.

Accueil  ›   Engagements éthiques  ›  Le comité éthique de la justice prédictive s'est à nouveau réuni

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !