<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=3878452268881693&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Le préjudice esthétique temporaire : un poste oublié

18 janvier 2021

1 min

panorama PET
Comment le préjudice esthétique temporaire se distingue-t-il des autres postes de préjudice ? Quel est son taux moyen d'acceptation par les juridictions ? Quel est le montant moyen des indemnités accordées ?

« Une certaine habitude ancrée dans la pratique médico-légale amène à ne pas considérer comme autonome l’existence du préjudice esthétique temporaire, soit parce qu’il est confondu avec le préjudice esthétique permanent (persistant après la consolidation), soit parce que son caractère transitoire, et mêlé avec des souffrances et autres désagréments, le fait passer par pertes et profits. » - Christophe Quézel-Ambrunaz, professeur à l'Université Savoie Mont Blanc.

Predictice vous propose de retrouver l'intégralité du panorama rédigé par le professeur Quézel-Ambrunaz sur ce poste de préjudice méconnu qui réunit :

 

Pour consulter le livre blanc, cliquez ici.

 

Pour retrouver toutes les ressources proposées par Predictice, cliquez sur le lien suivant : Livres Blancs.
Picture of Éloïse Haddad Mimoun
Éloïse Haddad Mimoun

Docteure en droit et diplômée de l'Essec, Eloïse est rédactrice en chef du Blog Predictice.

Accueil  ›   Livres blancs  ›  Le préjudice esthétique temporaire : un poste oublié

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !