Cloud pour les avocats : ce qu’il faut savoir en 2020

23 septembre 2020

2 min

Illustration montrant une personne assise sur un nuage
Le cloud computing est devenu un des enjeux majeurs du travail de l'avocat, aussi bien en termes de sécurité que d'accessibilité. Le point sur les nouveautés de l'année 2020.

Qu'est-ce que le cloud ?

Selon Wikipedia, le cloud computing correspond à l’accès à des services informatiques (serveurs, stockage, mise en réseau, logiciels) via Internet (le « cloud » ou « nuage ») à partir d’un fournisseur.

 

Utiliser un cloud permet d’accéder à ses dossiers ainsi qu’à des services divers, à partir de n’importe quel terminal.

 

Les enjeux du cloud pour les avocats

Conscient de l’intérêt de cette évolution technologique pour les avocats, le CNB a mis en 2016 à la disposition des avocats un service baptisé « Cloud privé des avocats ». Ce dernier a été construit par SFR business, et consiste en une plateforme de travail qui intègre divers services, comme une messagerie gratuite, un annuaire, un gestionnaire de tâches et un agenda pouvant être partagé. Le cloud met également à disposition un drive avec une capacité de stockage de 50 Go.

 

L’objectif est de fournir des outils numériques à tous les avocats, quels que soient leurs moyens, et de sécuriser les échanges. En effet, les boîtes emails ainsi que les sms échangés par Internet ne sont pas protégés. Afin de répondre à ce besoin de sécurité, le CNB a fait le choix de l’hébergement externalisé, allant à l’encontre des habitudes de la majorité des avocats qui localisent la gestion de la sécurité de leurs données dans leur cabinet, au sein d’un cloud privé. Comme l’explique Olivier Nerrand, expert en informatique, « le CNB a fait le choix de l’environnement Open-Xchange et de son extension OX Guard. Ces outils utilisent l’excellent système de clefs PGP. Le système crée pour chaque avocat une clef privée et une clef publique. » Or, l’utilisation de la clé privée est problématique. Ainsi, la hantise des avocats est de bloquer leur clé, car son déblocage peut prendre un temps considérable.

 

La solution fait donc l’objet de nombreuses critiques en raison de son manque d’ergonomie et des nombreux blocages qu’il engendre.

 

Par ailleurs, de nombreux opérateurs privés ont investi le marché afin de proposer leurs services, parmi lesquels Jarvis Légal, Cloud Desk Avocats, Global SP, Net Explorer, Digital Avocat

 

Un outil accessible à tous ?

Ces dernières années, en réaction au succès très marginal du RPVA, le CNB a décidé d’opérer une refonte totale, qui prend place au sein d’un vaste plan numérique. Selon Sandrine Vara, Présidente de la commission numérique du CNB, « 15 000 comptes ont été ouverts, dont 8 000 sont actifs » sur le cloud privé.

 

Un bêta test a été organisé en juin 2019 auprès de 250 personnes, et un pilote a été mis en place du 24 février au 20 mars 2020 sur le tribunal judiciaire de Nice.

 

Le mois d’octobre sera un mois décisif pour le déploiement du plan numérique. Ainsi, la plateforme consultation.avocat.fr refondue sera lancée le 1er octobre ; la plateforme e-Actes, permettant de signer par voie électronique, fonctionnera le 7 octobre. Enfin, la nouvelle version de e-barreau verra le jour le 21 octobre, le même jour que e-Médiation. Cette refonte ambitieuse a bénéficié d’un budget de 2 millions d’euros par an pour les coûts de développement, et de 3 millions d’euros annuels de charges d’exploitation (maintenance, hébergement, clés d’authentification…). Plusieurs centaines de bêta-testeurs ont été sollicités et des clubs utilisateurs ont été créés. Avec tous ces moyens mis en oeuvre, il ne reste plus qu’à espérer des résultats satisfaisants. Le Blog Predictice vous promet un premier bilan en décembre !

 

Lire également sur ce sujet : 

4 conseils pour bien choisir un cloud pour son cabinet d'avocats
Utilisez Predictice comme cloud pour votre cabinet d'avocats

Picture of Éloïse Haddad Mimoun
Éloïse Haddad Mimoun

Docteure en droit et diplômée de l'Essec, Eloïse est responsable des contenus chez Predictice.

Accueil  ›   Académie  ›  Cloud pour les avocats : ce qu’il faut savoir en 2020

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !