Chaque contentieux est un combat pour lequel il faut la meilleure arme

10 mars 2020

5 min

Clémence Lapuelle Predictice
Interview de Maître Clémence Lapuelle, avocate au barreau de Toulouse. Récit d’une avocate « lion au grand cœur » !

Quelle avocat êtes-vous?

Après avoir raté le concours de médecine, je me suis orientée sans grande conviction vers les études de droit. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un monde aussi intéressant et épanouissant. J’avais enfin la possibilité de m’ouvrir à l’histoire, l’actualité, le fonctionnement de nos institutions et de découvrir la rigueur d’un cadre juridique permettant d’organiser ses idées et ses démonstrations juridiques.

 

Une fois cette première année de droit achevée, c’était acté : je serai avocat en droit public afin de participer au fonctionnement du service public et des administrations françaises. Je serai donc un avocat conseil des administrations. Finalement, quelques années de pratique plus tard, je suis également devenue un avocat au contentieux qui prend plaisir à défendre ses clients et à réunir tous les arguments juridiques permettant d’obtenir gain de cause, car la victoire d’un client est également une victoire pour l’avocat !

 

Quelles valeurs défendez-vous au sein de votre cabinet?

Le droit nécessite une grande rigueur dans l’analyse, la recherche et la rédaction de tous nos écrits, mais au-delà de ces considérations, il me semble important d’avoir du cœur afin de mieux appréhender les difficultés rencontrées par nos clients. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut se montrer conciliant vis-à-vis de la partie adverse.

 

Au contraire, chaque contentieux est un combat et il convient de trouver la meilleure arme juridique. Finalement, pour le cabinet, l’image la plus probante serait d’être un lion au grand cœur !

 

Quelle est votre stratégie de communication et comment faites-vous pour accroître votre visibilité?

On ne peut que constater la dégradation de l’image de l’avocat depuis quelques années. Il convient donc d’utiliser tous les outils de communications à notre disposition afin d’expliquer notre métier, nos méthodes de fonctionnement et les procédures auxquelles sont soumis nos clients. Le véhicule le plus efficace demeure le site internet. Il permet de présenter le cabinet et ses compétences, les avocats, les modalités de tarifications, les procédures contentieuses et les dernières actualités. Bien évidemment ce site internet doit être complété par une présence sur les réseaux sociaux afin de créer des partenariats ou bien de rendre la profession d’avocat plus humaine et accessible.

 

Comment imaginez-vous la relation client dans 10 ans?

Il est certain que les logiciels de gestion ainsi que la justice prédictive permettront à l’avocat d’accorder plus de temps dans le suivi des dossiers et favoriseront un lien humain plus important avec ses clients.

 

Il en sera peut-être fini avec « l’avocat injoignable » et « la course permanente contre le temps ».

 

Nous serons alors plus apaisés et pourront prendre le temps d’accompagner davantage nos clients car il ne faut pas oublier que la saisine d’un avocat est souvent une situation anxiogène qui s’accompagne d’un contexte difficile pour le justiciable.

 

En terme de facturation, quel regard portez-vous sur le taux horaire?

Il convient d’informer le client du taux horaire d’un avocat afin qu’il puisse mieux comprendre le calcul d’un forfait. En effet, si un avocat présente bien souvent un devis forfaitaire pour réaliser une prestation, le fait de connaître le taux horaire permet au client de savoir quelle durée de travail l’avocat va consacrer à son dossier. Nous envoyons d’ailleurs toujours à nos clients dans nos factures le détail de toutes les prestations avec leur durée. Cela permet d’être complètement transparent et de faire accepter plus facilement la facture au client.

 

Transmettre des informations chiffrées à vos clients est-il selon vous un levier de satisfaction?

Les clients demandent quasi systématiquement :

 

« Maître, à votre avis, on a quel pourcentage de chance de gagner ? »

 

On se trouve alors bien embêté car le droit n’est pas un paramètre réellement évaluable à mon sens. Certes des outils comme Predictice permettent de donner des statistiques de chance de succès en fonction de l’affaire et de la juridiction mais il restera toujours le paramètre humain qui lui est imprévisible. De ce fait, je donne toujours la même réponse à mes clients, “même avec le meilleur dossier, je considère que l’on a 50% de chance de succès”. C’est peut-être un peu pessimiste de ma part vous me direz mais il vaut mieux prévenir que de laisser croire à un client qu’il est certain d’obtenir gain de cause. Aucun confrère ne peut affirmer une telle chose !

 

A quels grands défis êtes-vous aujourd’hui confrontée?

A mon sens, le plus grand défi aujourd’hui pour notre profession est de savoir évoluer et s’adapter, il est évident que le fonctionnement actuel des cabinets d’avocat est obsolète.

 

La question reste de savoir comment faire évoluer cette profession en maintenant la qualité de notre travail tout en favorisant une réduction du stress et des responsabilités.

 

Je réfléchis tous les jours à cette question et espère ne pas rater le train de notre évolution car il sera rapide et sans rappel.

 

Comment Predictice permet-il de répondre à ces différentes problématiques ?

J’ai la joie d’entendre tous les jours mon collaborateur remercier Predictice pour lui avoir donné La bonne jurisprudence afin d’asseoir sa démonstration juridique, car oui mon collaborateur fait partie de la catégorie « lion au grand cœur ». Il ne lâche donc jamais un dossier sans s’être battu gueule et griffe pour trouver le petit détail juridique qui fera toute la différence.

 

En tant qu’associé, je suis ravie que mon collaborateur dispose d’un outil efficace et rapide afin d’éviter qu’il ne passe trop de temps sur un même dossier.

 

Retrouvez tous les témoignages des clients de Predictice en cliquant sur ce lien : https://blog.predictice.com/predictice-avis-temoignages.

Picture of Amaury Ropert
Amaury Ropert

Diplômé en droit, Amaury est en charge de la formation et de l'accompagnement des utilisateurs de Predictice.

Accueil  ›   Témoignages  ›  Chaque contentieux est un combat pour lequel il faut la meilleure arme

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !