Le droit luxembourgeois à l'heure de l'intelligence artificielle

1 juin 2020

4 min

Fabio Trevisan
Me Fabio Trevisan, associé fondateur du cabinet Bonn Steichen & Partners, évoque les avancées de la technologie au Luxembourg et le partenariat que son cabinet a mis en place avec Predictice.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours et votre étude ?

Après mes études de droit à Milan, un Master (MCJ) à la New York University, le passage du Barreau de New York et de Luxembourg en 1993, j’ai entamé ma carrière d’avocat dans un cabinet d’affaires indépendant de la place.

 

Associé, parmi les fondateurs, en charge du département contentieux de BSP, qui compte parmi les importants cabinets d’avocats indépendants de la place luxembourgeoise, j’interviens principalement dans le cadre de résolutions de litiges sur un large éventail de contentieux commerciaux, bancaires, financiers, corporate ainsi que dans les procédures d’arbitrage, y compris l’exécution de sentences ou jugements étrangers, les mesures préventives, l’asset tracing, les investigations.

 

À quels grands défis êtes-vous aujourd'hui confronté vis-à-vis de vos clients ?

Ces dernières années nos clients, locaux comme internationaux, ont atteint des niveaux de sophistication très élevés et c'est pourquoi, en tant que conseillers juridiques, nous ne pouvons en aucun cas nous permettre de ne pas suivre les standards les plus élevés du marché au niveau mondial. Nous devons être extrêmement réactifs outre que compétitifs et assurer à nos clients la qualité de service la plus élevée dans les meilleurs délais possibles.

 

Là où l'être humain rencontre des limites tant en termes de temps que de connaissances, l'intelligence artificielle intervient dans le traitement et l’exploitation de l’information de façon efficace et rapide tout en nous permettant d’exercer au mieux notre rôle de consultants.

 

 

L’open data des décisions de justice est en cours au Luxembourg. Quel regard portez-vous sur cette initiative ?

Nous sommes absolument favorables à cette tendance qui élèvera le Luxembourg au plus haut niveau dans ce domaine : tous les acteurs du système judiciaire ainsi que les usagers pourront en tirer avantage également en termes économiques. Les États-Unis, où les avocats utilisent déjà depuis de nombreuses années des systèmes sophistiqués d'analyse de données, pour aider à l’analyse de la situation juridique et tenter de donner des chances de réussite aux cas soumis, sont la preuve du bon fonctionnement et de la valeur ajoutée que ce type de technologie de pointe basée sur l’intelligence artificielle peut nous apporter, à condition d’être associée avec l’expertise des conseillers juridiques.

 

 

Sigle cabinet BSP

 

La technologie irrigue de plus en plus le monde du droit. Cette évolution se fait-elle naturellement au sein du barreau de Luxembourg ?

Le barreau de Luxembourg s’est récemment modernisé avec un intranet sophistiqué prêt à être connecté aux systèmes informatiques que la justice luxembourgeoise est en train de déployer (paperless justice). Il est à noter à ce sujet que de plus en plus de bases de données de jurisprudence locale sont mises en ligne progressivement par les diverses juridictions.

 

Vous avez annoncé une collaboration avec Predictice. Quels sont les bénéfices liés à l’utilisation de cette solution pour vous et pour vos clients ?

Avec le déploiement de Predictice, nous mettons en place en interne des procédures utiles pour répondre de manière très rapide aux besoins de plus en plus complexes de nos clients, ce qui nous permettra de renforcer notre positionnement de leader du marché en termes de réactivité et de qualité.

 

Nous sommes convaincus que notre collaboration avec Predictice sera extrêmement fructueuse non seulement pour nos clients, qui bénéficieront de l’outil d’IA le plus avancé sur le marché francophone, mais également pour la formation de nos avocats et in fine pour Predictice, qui en tirera l’avantage de s’adapter à l’environnement luxembourgeois plus rapidement.

 

Retrouvez tous les témoignages des clients de Predictice en cliquant sur ce lien : https://blog.predictice.com/predictice-avis-temoignages.

Picture of Mahé Giraux
Mahé Giraux

Après une formation d'avocat, Mahé a rejoint Predictice en tant que Directrice de la relation client. Elle accompagne aujourd'hui les avocats et les juristes dans la transformation de leurs habitudes de recherche et d'analyse de l'information juridique.

Accueil  ›   Témoignages  ›  Le droit luxembourgeois à l'heure de l'intelligence artificielle

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !