<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=3878452268881693&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Predictice, acteur majeur du LegalTech Day à Luxembourg

6 mai 2022

2 min

visuel legaltech day
Predictice a sponsorisé la 3ème édition du LegalTech Day à Luxembourg. Louis Larret-Chahine, directeur et cofondateur de Predictice, s’est exprimé à cette occasion sur l’automatisation des procédés. 

Un LegalTech Day consacré à la relance du digital

Journée incontournable du digital des professions juridiques, le LegalTech Day à Luxembourg a été créé à l’initiative de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg. Organisé par Larcier Luxembourg et Reshape.legal, Predictice a sponsorisé et participé à cet événement qui s’est tenu le 5 mai 2022.

Trois tables rondes ont rythmé la journée et ont permis d’approfondir la question de la relance du digital, thème principal de la journée.

 

Une table ronde sur l’automatisation des process dans le monde juridique

Ont participé à cette table ronde animée par Denis WEINQUIN, Président de la Conférence du Jeune Barreau de Luxembourg :  

 

  • Automatisation des processus, par Audrey SCARPA, Avocate chez Allen & Overy
  • Automatisation de la connaissance, par Louis LARRET CHAHINE, Fondateur de Predictice (base de données de jurisprudence)
  • Automatisation de la rédaction des conventions, par Siska LANNOO, Customer success chez Henchman (LegalTech clausier)
  • Automatisation de la comptabilité, par Nicolas QUARRÉ, Fondateur d’Accountable (comptabilité pour indépendants)
  • Automatisation du marketing, par Adrien DUMONCEAUX, Fondateur de Symplicy (outils pour automatiser la relation client)

 

Louis Larret-Chahine a souligné à quel point l’automatisation des métiers du secteur juridique permet aux professionnels de se concentrer sur les tâches à haute valeur ajoutée. Les avocats ont plus de temps pour travailler sur leur relation avec leurs clients afin de mieux les connaître et donc de mieux les représenter. C’est pourquoi Predictice a développé le Scan, un outil qui permet aux juristes et aux avocats de gagner des heures de recherche, en donnant directement accès aux sources juridiques citées dans un document et de vérifier simplement la validité des sources et du raisonnement de la partie adverse.

 

Louis Larret-Chahine a également souligné l’importance de former les jeunes générations d’avocats et de juristes aux nouveaux outils d’automatisation.

 

LIRE AUSSI >> "Avec Scan, le gain de temps est considérable"

 

Une table ronde sur le thème : Quelle place pour la compliance dans le domaine légal ? 

Ont participé à cette table ronde animée par Stanislas VAN WASSENHOVE, Avocat hre et fondateur de Reshape Legal

 

  • Compliance : le besoin des avocats, par Harmonie MÉRAUD, Avocate chez Bonn Steichen & Partners
  • Les outils de compliance, par Nicolas CASSART, Legal Publishing Manager de Larcier Luxembourg
  • Compliance, par Pascal MOROSINI, CEO d’i-Hub (dossier sécurisé)
  • Compliance du RGPD, par Anne-Angélique DE TOURTIER, Adequacy (RGPD)

 

En guise d’introduction, Harmonie Méraud a insisté sur le fait que la compliance pour les études était aussi un vecteur de connaissance et d’apprentissage des clients qu’elles représentent, bien qu’elle soit à la base une obligation réglementaire. 

 

La compliance ne doit pas être une fin en soi mais est nécessaire dans une organisation, détaille Pascal Morosini. Il est vrai que la réglementation en vigueur est lourde et grandissante, mais l’idée est d’externaliser la gestion de sa compliance afin de pouvoir rester concentré sur son activité principale et laisser les professionnels se charger de ce sujet complexe.

 

Une table ronde sur la digitalisation de la justice au Grand-Duché

Ont participé à cette table ronde animée par Andreas HOMMEL, Avocat chez Allen & Overy


  • Claudine KONSBRUCK, Conseiller de Gouvernement, Ministère de la justice
  • Max LEHNEN, Avocat chez Lentz-Lehnen
  • Michaël BENESTY, Ingénieur Machine Learning appliqué chez Lefebvre Sarrut

Claudine Konsbruck a souhaité préciser que la digitalisation de la justice au Grand-Duché a été mise en place en raison de la pandémie et des confinements. 


À l’aube de la pandémie, le Grand-Duché avait annoncé sa volonté de mettre à disposition de tous sa jurisprudence. Toutefois, encore aujourd’hui, il est toujours compliqué d’y avoir accès ou de pouvoir en tirer une vision globale en raison du manque de documents disponibles. Ainsi, juristes et avocats de la place sont parfois contraints de se baser sur les jurisprudences frontalières telles que celles de la Belgique et de la France afin de mieux appréhender un dossier. 


Tous les intervenants ont noté combien la jurisprudence est difficile d’accès au Luxembourg. Cet état de fait rend d’autant plus nécessaire l’arrivé de Predictice, qui, grâce à la mutualisation des décisions de ses clients luxembourgeois, en sus des décisions disponibles publiquement, permet un accès privilégié à la jurisprudence du Grand-Duché et fournit à ses clients la plus grande base de données jurisprudentielle de Luxembourg dans un moteur de recherche. 

 

LIRE AUSSI >> La version luxembourgeoise de Predictice est en ligne !
Picture of Baptiste Marck
Baptiste Marck

Country Manager Benelux chez Predictice, Baptiste est diplômé d’un Master en Finance.

Accueil  ›   Bonnes nouvelles  ›  Predictice, acteur majeur du LegalTech Day à Luxembourg

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !