L’assurance de protection juridique augmentée

3 janvier 2018

4 min

Jean-Manuel Caparros
Jean Manuel Caparros, Chief Digital, Marketing & Communication Officer chez Juridica, toujours à la pointe de l'innovation, a été un des premiers utilisateur de Predictice en France. 

Il y a un an déjà, nous entamions une démarche de co-innovation avec Juridica, la Protection juridique d’AXA. Bilan et perspectives avec le témoignage de Jean-Manuel Caparros, Chief Digital, Marketing & Communication Officer chez AXA Protection Juridique, expert des enjeux de digitalisation du droit et chercheur d’outils digitaux innovants.

 

Pouvez-vous nous présenter votre travail quotidien en quelques mots ?

En tant que Chief Digital, j’ai depuis longtemps développé une véritable curiosité pour les legaltech, qu’il s’agisse d’outils d’automatisation ou d’aide à la décision comme Predictice, mais l’accélération du processus de digitalisation du droit depuis deux ou trois ans m’a réellement convaincu qu’il était indispensable de s’équiper des meilleurs outils disponibles sur le marché.

 

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier d’ici 5 ans ?

L’évolution de la profession doit donc se faire en s’appuyant sur des outils capables de fournir des informations chiffrées sur les risques encourus par les assurés car mieux quantifier le risque permet de mieux conseiller, mieux orienter et mieux défendre les droits des assurés.

 

Quels sont selon vous les outils digitaux incontournables ?

« L’économie numérique n’est pas au-dessus de la loi, mais le marché du droit doit impérativement s’adapter à la nouvelle donne résultant de l’explosion du digital ».

 

Pour nous, AXA Protection juridique, il y a véritablement deux types d’outils digitaux incontournables : les outils d’intelligence artificielle type chat bot permettant de tendre vers la fourniture de services ultra réactifs et immédiats, et les outils de quantification des risques, comme Predictice.

 

Depuis combien de temps travaillez-vous avec Predictice ?

Les juristes d’AXA ont fait énormément de retours aux équipes de Predictice et ont suggéré des améliorations qui ont petit à petit été prises en compte et intégrées. Cette démarche de co-innovation a été un formidable levier de progression.

 

Quels sont les principaux objectifs poursuivis et quelle est la valeur ajoutée de l’outil ?

Avec Predictice, le juriste peut calculer le taux de succès de l’action contentieuse envisagée et chiffrer les indemnités associées à cette demande. Ces informations chiffrées permettent de facto d’évacuer une partie de la charge émotionnelle et de crédibiliser la recommandation formulée par le juriste à l’assuré. Le client peut ensuite faire lui même ses propres arbitrages.

 

Il n’y a généralement pas de bonne ou de mauvaise stratégie : certaines permettent de maximiser les gains, d’autres de minimiser les délais. Il est essentiel que l’assuré ait toutes les cartes en main pour faire ce choix stratégique.

 

Finalement Predictice permet donc d’une part, de rassurer l’assuré, et d’autre part d’enrichir la création de valeur réalisée par les juristes. Les informations qualifiées extraites de Predictice viennent s’ajouter à l’expertise du juriste et appuyer ses recommandations.

 

Retrouvez tous les témoignages des clients de Predictice en cliquant sur ce lien : https://blog.predictice.com/predictice-avis-temoignages.

Picture of Mahé Giraux
Mahé Giraux

Après une formation d'avocat, Mahé a rejoint Predictice en tant que Directrice de la relation client. Elle accompagne aujourd'hui les avocats et les juristes dans la transformation de leurs habitudes de recherche et d'analyse de l'information juridique.

Accueil  ›   Témoignages  ›  L’assurance de protection juridique augmentée

Chaque mois, retrouvez l’essentiel de l’actualité juridique analysée par les meilleurs experts !